Séance enregistrée du
13 octobre 2015

DATALOGIE
Penser, représenter & interpréter les données : enjeux esthétiques, éthiques et sociopolitiques

A l’heure où l’engouement pour les Big Data se renforce un peu plus chaque jour dans une multitude de secteurs (politique, économie, marketing, journalisme, santé, recherche), il s’agira au cours de cette journée d’étude de tenter d’en analyser les soubassements et les significations. Au fond, qu’est-ce qu’une donnée ? Comment est-elle créée ? Quelles sont les formes qui les rendent accessibles et intelligibles ? Par quels processus de transformation devient-elle une information ? Quels principes de design y contribuent ? Si la représentation graphique des données avant leur analyse permet de révéler un potentiel ou une valeur cachée dans leur masse uniforme, un enjeu est néanmoins de grapher les données sans les altérer. Pour le designer, il s’agit notamment de représenter les contenus en maintenant leur « intégrité ». On pourra à ce niveau souligner le fait que la « data visualisation » est une forme de publication de plus en plus répandue notamment dans le monde des médias. Mais par quels enjeux spécifiques, méthodes et outils est-elle portée ? Quelles nouvelles relations se tissent entre designers et producteurs de contenus ? Plus globalement, quelles évolutions de nos pratiques sociales sont à l’œuvre au travers des datas ? Enfin, si les datas sont le fruit de nos usages des technologies digitales, procèdent-elles d’un « modèle du langage » qu’il nous appartiendrait d’interpréter dans toutes ses dimensions socio-culturelles ? Quels mondes les données nous donnent-elles à voir ?

 

Programme de recherche de l'équipe ETOS de Télécom École de Management et de l'ESAD de Reims en collaboration avec la New York University in France.