L'évolution des emojis Le double au cinéma

Comment dupliquer sans photocopieuse?

Reproduction, Protocole, Manuel, Comique, Alternatif

Par Delphine Sicard Malafosse, le 19 Mai 2014

Oui, c'est possible.

Comment dupliquer sans photocopieuse?

Parmi les divers procédés de copie, on peut citer:


par duplicateur à alcool (ronéotype) ou miméographe01 (invention de Thomas Edison)

par hectographie02 (en) (papier gélatine et encre aniline)

par copie mouillage (le Soennecken (en) Zeis, inventé en 1893; la machine Zane, inventée en 1897)

le stencil (par exemple le Cyclostyle03, inventé en 1890 par David Gestetner) Le Cyclostyle tient son nom de l'outil original : un stylo doté d'une roulette à dents. Cet outil permet de micro-perforer une feuille paraffinée ou une feuille de celluloïd en repassant sur les tracés d'un document original. La feuille perforée devient ainsi un pochoir. À l'aide d'une presse, les micro-perforations du pochoir laissent passer l'encre afin de réaliser les copies.

par papier carbone04, procédé massivement utilisé en raison de son coût très faible. Il est un moyen de duplication permettant de retranscrire, sur une feuille placée en dessous, ce qui est écrit sur la feuille placée au-dessus. Inventé au XIXe siècle (première apparition documentée du terme quand l'ingénieur anglais Ralph Wedgwood dépose en 1806 un brevet pour son Stylographic Writer), sa commodité s'est améliorée lorsqu'il fut confectionné avec un film plastique et avec deux angles opposés coupés pour faciliter sa séparation des autres documents. Il a depuis été largement remplacé par l'usage des photocopieurs.

le fac-similé

la vitrographie05 (marques Vitre Magique, etc.)

Le report acétone