Graphisme participatif Imprimante 3D et design du vivant

John Torrance ou le détail en typographie

Répétition, Protocole, Cinéma,

Par Audrey Barbereau, le 01 Juin 2014

John Torrance (personnage joué par Jack Nicholson dans The Shining, 1980 S. Kubrick) accepte un poste de gardien d'hôtel, perdu au fin fond de la montagne. Malheureusement à part faire de la bicyclette dans les couloirs les activités au sein du complexe sont vites limitées et John s'ennuie. Il se met donc en tête d’écrire un livre histoire de faire passer le temps.

John Torrance ou le détail en typographie

Grave erreur! Jack se rend très vite compte qu'il n'a aucun talent!


N’étant pas de nature très objective, il va même jusqu'à tenir responsable sa femme Wendy de ses difficultés créatrices cf: la fameuse scène romantique entre Wendy, Jack et la batte.).
Sa médiocrité est telle, que sa production littéraire se limite à une phrase (en 146 min de film ...), qui pourrait peut-être, après l’avoir répété encore et encore, faire apparaître une quelconque inspiration2.
Jack ne supportant pas l’échec, commence à développer un penchant légèrement psychopathe et finit par se dire que tuer toute sa famille c'est quand même plus simple et plus rapide pour devenir célèbre qu’écrire un bouquin.
Ce qu'il faut retenir c'est que même si le premier livre de John est un peu répétitif dans ses propos, on peut tout de même saluer l'effort de mise en page. Finalement le petit John n'est pas un écrivain raté mais simplement un graphiste qui s'ignore. S’il s'en était aperçu, ça lui aurait surement remonté le moral.

"All work and no play makes Jack a dull boy.

All work and no play makes Jack a dull boy.

All work and no play makes Jack a dull boy."

—John Torrance, The Shining

Le travail de John Torrance n'est peut être pas devenu un grand classique de la littérature américaine
mais il a inspirer de nombreux artistes et graphistes. Les éditions Dasein seront les premiers à avoir l’idée de dématerialiser et publier le manuscrit4. Trois coquille figurent dans le manuscrit présenté dans le film. Certains y voient la clef permettant de comprendre celui-ci. L'éditeur ne se prononce pas à ce propos, mais à volontairement introduits quelques erreurs supplémentaires avec assurément la volonté de rendre le texte moins monotone.