Loop de Loop Un jour sans fin

Travail de fourmis

Science, Animaux, Protocole, Communauté

Par Chloë Eulry, le 01 Juin 2014

Que ce passe-t-il à l'intérieur d'une fourmilière? Des milliers de fourmis se répartissent le travail afin de construire une cité et développer une colonie. C'est un travail monumental d'ordre et de rigueur qui est accompli sous nos pieds, et que certains scientifiques, artistes révèlent en déterrant précautionneusement des fourmilières entières.

Travail de fourmis

L'expression "division du travail" est inventé par Bernard Mandeville en 1714 dans sa fable politique La fable des abeilles. Il y analyse de nombreux aspects du fonctionnement réel de la société. Cette fable s'inspire du travail des abeilles au sein d’une ruche.
L'expression aurait toute fois aussi pu convenir aux fourmis, car on observe également au sein de leur groupe des classements et divisions selon différents critères (âge et caste), une communication entre individus et une capacité à résoudre des problèmes complexes.

Les fourmis vont rassembler un grand nombre d'individus afin de créer une colonie fonctionnelle et rapide. Toutes ces fourmis vont se répartir les taches, et se diviser le travail de façon à maintenir la fourmilière en état.

On observe deux type de division du travail : la division de caste ou d'âge. Parmi les différentes castes : les ouvrières, la/les reines, et les mâles.


Les ouvrières sont chargées de la vie de la fourmilière, elles entretiennent la colonie. Leur premier rôle est de s'occuper de la construction en transportant les matériaux nécessaires et de protéger des attaques extérieures. Ensuite, elles ont la responsabilité d'assurer l'approvisionnement de la cité en nourriture. Une fourmi ayant trouvé de la nourriture va déclencher un message chimique (les phéromones) visant à ramener de l'aide en un temps très court. Enfin, elles s'occupent des oeufs pondus par la reine, on parle alors de fourmis nourrices.

La reine est la seule fourmi a pouvoir pondre. Elle le fait en fonction des besoins de la cité et peut pondre des milliers voir des millions d'oeufs dans sa vie (10 à 15 ans). La vie de la fourmilière dépend de la vie de la reine.

Les mâles n'ont aucun autre rôle que celui de féconder les princesses qui deviendront reine à leur tour, en créant d'autres cités ou en prenant la place de leur mère après sa mort. Les mâles ne s'accouplent qu'une seule fois dans leur vie et meurt une fois la tache terminée. (leur tête explose).

La cité est une ville souterraine extrêmement organisée parcourue de galeries multiples. Une fourmilière s'enfonce jusqu'a environ 30 à 40 centimètres dans le sol.


L'auteur du site Anthillart dévoile cette architecture en versant de l'aluminium fondu dans des fourmilières de façon à ce qu’il remplisse les tunnels et les cavités avant de refroidir et de se solidifier. Il vient ensuite creuser pour déterrer l'aluminium et il obtient des sculptures montrant la complexité de ces édifices.01

Cette technique fut inventée par le biologiste Walter Tshinkel pour préserver et étudier l'habitat des colonies de fourmis.03 L'avantage de l'aluminium est sa légèreté et sa solidité, mais la technique avait déjà été testée avec du ciment dans une fourmilière géante04 dix tonnes de ciment furent nécessaires pour combler l'intégralité de cette citée géante.